Tous les articles par Marc

Fabrication d’une tente anti-frelons frontale (septembre 2020).

Description de la tente anti-frelons frontale en PVC (septembre 2020, mise à jour juillet 2021).

Principe: Les frelons qui capturent une abeille s’envolent en haut de la tente et sont incapables d’en sortir, ils s’épuisent, lâchent leur butin, s’épuisent encore et se posent, le lendemain on les retrouve incapables de voler et ils finissent par mourir. Certains frelons parviennent à s’échapper après avoir lâcher l’abeille mais cela n’a aucun impact sur la protection du rucher. En capturant les frelons et en particulier les éclaireurs on supprime toute pression sur la ruche en un jour ou deux maximum.

La tente anti-frelons est donc un piège à frelons et non un filet de protection contre les frelons (qui ne fonctionnerait pas).

Important: La tente est utilisable de juillet à octobre mais elle ne sert plus ensuite dès que les abeilles ne gardent plus la porte, il faut alors la remplacer par une porte anti-frelons pour empêcher les frelons d’entrer dans la ruche. La mini tente PVC devrait résister à un vent violent en tombant au sol, il ne faut donc pas la fixer fermement (un parpaing posé sur le tube frontal au sol fait l’affaire).

On insiste sur le fait qu’on n’utilise pas d’appât et qu’on ne cherche surtout pas à attirer les frelons sur le rucher, on remarque que d’une certaine façon les abeilles servent d’appât naturel pour capturer les frelons. On remarque que chaque frelon capturé coûte 1 abeille et que la présence de frelons sur le rucher est réduite dans l’idéal aux seuls éclaireurs qui découvrent le rucher, un éclaireur peut échapper au piège en n’entrant pas dans la tente mais chaque nouveau passage sur le rucher réduit ses chances de survie, on observe que les frelons sont très impatients et mobiles et qu’ils tournent naturellement autour des ruches ce qui les incite à entrer dans la tente, aussi longtemps qu’un frelon est en mode « recherche » il est libre d’entrer et de sortir de la tente (même depuis le haut de la tente), mais dès qu’il se met en mode « abeille capturée » ou « retour au nid » il devient captif sans aucune chance de fuite (on n’a jamais observé un frelon s’échapper de ce modèle de tente avec une abeille).

Construction : Les longueurs des tubes (coupés avec une petite scie à métaux) sont 120 cm (hauteur) soit la moitié d’un tube de 240 cm, 75 cm (largeur) et 25 cm (profondeur),
les tubes PVC (meilleur prix: tulipe 10 tubes chez Brico Dépot) font 2 cm de diamètre et sont reliés par des connecteurs 2D et 3D (introuvables en France donc aliexpress) collés avec de la colle PVC,
le voile est du filet anti-insectes (https://fr.aliexpress.com/item/4000971058348.html?spm=a2g0s.9042311.0.0.7a9c6c37oAXCMh),
le toit est en grillage plastique maille 7 mm x 7 mm (marque HaGa https://www.amazon.fr/Cl%C3%B4ture-plastique-Protection-Hauteur-mailles/dp/B07877Q1C6) pour laisser s’échapper les abeilles égarées dans la tente,
Le toit formé en couvercle est posé sur le cadre,
Le voile est fixé avec une agrafeuse à papier sur le bord du toit,
Le toit et le voile sont solidaires et peuvent se retirer comme une chaussette,
La porte est découpée dans le voile et ajustée (avec des attaches en plastique) de manière à ne pas gêner la sortie des abeilles (décollage à 45° environ),
on signale que les abeilles sont libres de sortir de la ruche et d’y rentrer sans rencontrer aucun obstacle, si la porte est correctement dimensionnée et positionnée peu d’abeilles montent en haut dans la tente, ces abeilles s’échappent facilement en traversant le toit grillagé.

Projet de fabrication de ruches en osier.

On voit depuis toujours des projets de ruches naturelles (sans récolte de miel) plus ou moins réalistes mais rarement des conclusions positives de mise en place massive sur le territoire, ici on se propose de concevoir une ruche opérationnelle (incluant par exemple une protection contre le varroa et les frelons) qui serait déployée par dizaines le long de l’Yerres.