L’apiculture, une vocation

Par Alain DESVIGNES.

Etre apiculteur, c’est un rêve qui est resté enfoui au fond de moi pendant des années. Il y a longtemps maintenant (je ne suis plus très jeune), j’ai embrassé une carrière d’ingénieur qui m’a certes apporté beaucoup de satisfactions, mais comme tous les gens nés à la campagne et contraints de par leur métier de vivre en ville, je ne rêvais que de champs, de soleil, de forêt… J’ai compulsé tout ce que la littérature comportait de manuels d’élevage, de retour à la terre et d’apiculture bien sûr…

Le déclic s’est produit le jour ou un essaim s’est posé par hasard sur un piquet de clôture dans ma petite propriété de Fyé achetée quelques années auparavant. Alors, j’ai repris mes vieux manuels d’apiculture, acheté le matériel nécessaire, défriché et aménagé une pente bordée de châtaigniers exposée plein « est » au fond de ma propriété et me suis lancé en tâtonnant.


Mon rucher

Depuis une dizaine d’années mon petit rucher tourne. Je récupère quelques essaims au printemps chez des particuliers qui m’appellent, j’en perds malheureusement parfois d’autres en hiver, je divise des ruches, j’en réuni d’autres et fais un peu de miel pour ma famille. Bien entendu, je me fais piquer de temps à autres. L’amour entre l’homme et l’abeille n’est pas un amour partagé. Mais ce sont les risques du métier.

Mon souci majeur est le bien-être de mes abeilles : bandelettes anti- varroa à la fin de l’été, candi à l’automne, surveillance l’hiver… Mon plaisir, c’est de voir un essaim sauvage récupéré dans une haie, s’épanouir dans mon rucher alors qu’il était condamné à disparaître dès les premiers froids. C’est de voir mes abeilles revenir sur la planche d’envol leurs pattes arrière lourdes de pollen. C’est de suivre des yeux leur va-et-vient incessant à l’entrée de la ruche par beau temps…

Un plaisir simple, presque enfantin. On a raison de le dire : l’apiculture apporte calme et sérénité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>